The Cure à Liévin, Comme dans un rêve

Photo (c) Christophe Dehousse

Dans le cadre de la tournée Euro 22, The Cure était de retour à Liévin, trente ans après son dernier passage dans cette salle, pour la tournée Wish. Une première partie très agréable avec les écossais de Twilight Sad, qui étaient déjà le support band pour The Cure lors de la tournée de 2016. Avec leur rock sombre et nerveux, teinté d’influences new wave, le groupe à conquis une bonne partie du public avec un set intense de 45 minutes.

Photo (c) Christophe Dehousse

Il est exactement 20.15 quand la salle est plongée une seconde fois dans le noir et les 6 membres du line up actuel de The Cure investissent la scène dans une épaisse couche de fumigènes. Robert Smith est particulièrement souriant et le restera pendant les 2h45 du show. Il prend énormément de plaisir sur scène et ça se voit. Simon Gallup et Reeves Gabrel sont efficaces, le jeu de batterie de Jason Cooper est de qualité, Roger O’Donnell et Perry Bamonte sont beaucoup plus discret, en peu en dehors de la fête. Le son est parfait, puissant, clair, limpide mais surtout, la voix de Robert Smith est toujours incroyablement juste et impressionnante.

Photo (c) Christophe Dehousse

La partie principale du set proposera ce soir quatre nouveaux titres. Et un 5ème dans le 1er rappel. Cinq nouveaux titres d’une incroyable beauté ! Du pur Cure mid tempo et mélancolique comme on aime, probablement parmi les meilleurs titres du groupe depuis 30 ans. On peut espérer un nouvel album – si il sort un jour, puisque annoncé déjà depuis des années – de très grand niveau.

Photo (c) Christophe Dehousse

Le groupe enchaînera durant une heure 30 des merveilleux passages tels que les enchantements “Pictures of you / Closedown / Lovesong”, on se croirait sur le Prayer Tour de 89 pour le plus grand bonheur des 10.000 fans présents ce soir. “Burn” est impressionnant avec un Jason Cooper magistral à la batterie. “Charlotte Sometimes” et “Primary” n’ont pas pris une ride, les effets visuels différents sur absolument chaque titre du concert ajoute à la beauté de cette setlist qui offre des pépites de presque tous les albums enregistrés par le groupe entre 79 et 2000 et le groupe quittera une première fois la scène sur le magnifique nouveau “Endsong”, petite merveille dark de presque 10 minutes.

Photo (c) Christophe Dehousse

Le 1er rappel, de 5 titres, proposera pas moins de 4 titres extraits de l’album “17 seconds”. Le très sombre “At Night”, le magique “M”, le toujours efficace “Play For Today” et enfin, le titre emblématique du groupe, le classique des classiques “A Forest”. On ne peut pas faire mieux.

Photo (c) Christophe Dehousse

Le groupe reviendra pour un dernier rappel de 7 titres en forme de “best of” composé de ‘perfect pop songs’ tels que “In between days”, “Friday I’m in Love”, “The Walk”, “Just Like Heaven” et un “Boys dont cry” final et jouissif. Robert Smith prendra le temps de rester sur scène pour saluer le public, affichant un immense sourire communicatif. On espère vite se régaler avec le futur nouvel album et pourquoi pas déjà revoir the Cure en très forme, comme prouvé ce soir à Liévin, en 2023 !

Photo (c) Christophe Dehousse

The Cure Setlist Arena Stade Couvert, Liévin, France 2022, Lost World Tour 2022 (Europe)

Change consent