David Paich – Forgotten Toys

Après les autres membres de Toto, Joseph Williams et Steve Lukather ont chacun sorti un album solo plus tôt cette année, le membre fondateur de Toto, David Paich, sortira également sa première œuvre solo la semaine prochaine. Le claviériste, chanteur, compositeur et producteur David Paich ne pourra peut-être pas faire le tour du monde avec Toto en raison de sa santé, mais dans les coulisses, il est toujours impliqué en tant que directeur musical, avec son idée originale pour laquelle il a écrit de nombreux tubes. “Africa”, “Hold the Line”, “Pamela” et “Stop Loving You” sont tous écrits par David Paich.

Maintenant, le 19 août vient la sortie de “Forgotten Toys”, la première sortie solo de Paich. Avec 7 titres, “Forgotten Toys” est plus un EP qu’un album complet et c’est bien dommage car cet EP donne définitivement envie d’en avoir plus.

L’EP est visiblement fait avec beaucoup de soin et d’amour. Si vous confiez à Joseph Williams la responsabilité des enregistrements des voix, en particulier, vous savez qu’ils sonneront comme une horloge. De plus, des personnes telles que Julian Chan et Stefan Nordin ont contribué à la réalisation technique des enregistrements. Pat Knox, un jeune artiste talentueux de Los Angeles a eu l’opportunité d’apprendre les ficelles du métier sous le mentorat de Paich.

Si vous êtes David Paich et que vous enregistrez un EP solo, il ne serait pas fait sans les subtilités des musiciens américains de la côte ouest. Quel métier ! Dean Parks, Don Felder et Steve Lukather à la guitare, Nathan East à la basse, Gregg Bissonette et Steve Jordan à la batterie, Lenny Castro aux percussions, et une surprise en la personne de Brian Eno. Lèche-toi les doigts à l’avance !

Paich a-t-il réussi à faire un EP avec ce line-up all-star aussi bon qu’on pourrait s’y attendre ? La réponse à la question est un oui retentissant. L’EP regorge de types de musique très différents. Le rock, le classique et le jazz se marient parfaitement et mettent en valeur la musicalité et le génie de David Paich.

“Forgotten Toys” s’ouvre de manière inattendue avec une ouverture classique “Forward”. Belle, cinématographique, et avec le goût du plus, malheureusement, la pièce est trop courte. Cela se transforme en “Will I belong to You”, une belle chanson rock avec une voix immaculée de Paich et Wiliams. S’il avait été sur “Toto IV” ou “Fahrenheit”, il aurait probablement été un favori du public pendant des années.

“Spirit of the Moonrise” est l’un des deux singles précédemment sortis et montre à nouveau pourquoi Paich a écrit tant de tubes pour Toto. Ce morceau vous ramène à l’ambiance de l’album “Isolation” de Toto et nous fait repenser à la grande chanteuse de Toto, malheureusement décédée, Fergie Frederiksen. “Spirit of the Moonrise” a la sensation de “Angel Don’t Cry”. Le solo de guitare est super aussi !

Le morceau le plus surprenant de “Forgotten Toys” est “Lucy”. Un beau morceau de jazz comme le savent les passionnés de labels comme GRP ou Blue Note. Il y a un solo de piano phénoménal, joué par Michael Lang, qui est malheureusement décédé le 5 août. Lang était célèbre pour avoir joué sur pratiquement toutes les bandes sonores majeures des 50 dernières années.

“Forgotten Toys” est une collection de musique géniale, mais bien trop courte. Une vitrine de ce que le musicien et compositeur David Paich peut faire. C’est bien que tout cela se passe au plus haut niveau absolu. Après avoir été époustouflé par cet EP, nous pouvons attendre avec impatience un album complet de ce grand maître. (9/10) (The Players Club)

Change consent