Aquaserge explore le travail de certains des grands compositeurs contemporains/classiques du 20ème siècle

Aquaserge présentera un bel nouvel album à Bruxelles fin novembre. Pensez à un croisement ‘classique contemporain/alternatif, penchant parfois vers le jazz’. Zappa ne s’en serait pas soucié.

Longtemps secret bien gardé, le groupe français Aquaserge est devenu une force motrice underground de la scène musicale internationale qui a inspiré et influencé de nombreux musiciens. Les membres du groupe sont également (ou ont été) impliqués avec Tame Impala, Stereolab, Melody’s Echo Chamber, Aksak Maboul et Acid Mothers Temple.

Le nouvel album Aquaserge est un projet très particulier dans lequel le groupe s’est lancé un défi : s’inspirer de quatre figures importantes et atypiques de la musique classique contemporaine du milieu du XXe siècle (Ligeti, Scelsi, Varèse et Morton Feldman), pour écrire et enregistrer un album qui brouille de manière captivante les frontières entre le rock et ce qu’on appelait autrefois la « musique sérieuse ».

L’album, intitulé “The Possibility of a New Work for Aquaserge” (le titre est inspiré de celui d’une pièce de Morton Feldman), sortira le 15 octobre dans le cadre de ‘Made To Measure’, la célèbre série de compositeurs de Crammed Disques, qui sera relancé en 2021 après une longue interruption.

La possibilité d’une nouvelle œuvre pour Aquaserge est également le titre d’un spectacle de théâtre musical « La possibilité d’une nouvelle œuvre pour Aquaserge – Lost in a Guitar Case », qu’Aquaserge jouera dans diverses villes européennes, y compris dans le cadre d’open- des festivals de musique contemporaine tels que Art Musica (27/11 à Bruxelles) et Aujourd’hui Musiques (Perpignan).

Change consent